Les suites opératoires

De la lésion méniscale :

La durée d’hospitalisation : pour une méniscectomie sous arthroscopie, l’hospitalisation est d’une journée, couramment appelée « ambulatoire » (le patient rentre le matin de l’intervention et sort l’après-midi même). Parfois, la durée d’hospitalisation est de 24 heures si l’anesthésie est de type locorégionale (rachi-anesthésie), surtout pour ne pas avoir mal à la tête à cause de l’anesthésie (repos allongé strict conseillé pendant 24h).

Les soins postopératoires : l’appui immédiat est autorisé. Cependant, il est recommandé de se munir de béquilles pendant les premiers jours pour soulager un peu le genou.
Une vessie de glace pourra être appliquée sur le genou plusieurs fois par jour pendant 20 minutes.
Le pansement sera refait au huitième jour et devra être protégé afin de ne pas le mouiller lors des bains. Les 2 points de la cicatrice sont enlevés au quinzième jour selon cicatrisation ou parfois avant.

La rééducation : il n’est pas indispensable d’avoir recours à un kinésithérapeute lors des premiers jours. Tous les exercices de contractions musculaires vous seront expliqués par votre chirurgien. Après l’intervention, il est préférable de se reposer et d’éviter de trop marcher mais un peu de marche quotidienne est quand même nécessaire. Il ne faudra pas plier le genou de manière excessive.

La reprise des activités : le patient est autorisé à s’appuyer complètement sur sa jambe et la marche peut être reprise le jour même ou le lendemain. La reprise d’une activité domestique sédentaire est en général immédiatement possible. Le retour au travail dépend du type d’activité professionnelle en général de 4 à 10 jours. La reprise des activités sportives sera autorisée à partir du premier mois en fonction de la récupération fonctionnelle et du type de sport (en salle, golf, footing, natation…).

De la reconstruction ligamentaire :

La durée d’hospitalisation : Pour une ligamentoplastie du genou (LCA) sous arthroscopie, la durée d’hospitalisation est de 3 jours en moyenne en fonction des capacités de récupération fonctionnelle du patient.

La rééducation : Le succès de la ligamentoplastie dépend avant tout de la coopération du patient à s’impliquer dans la rééducation post opératoire de son genou. Elle est entreprise dès le lendemain de l’intervention, en clinique, par un kinésithérapeute en effectuant les premiers mouvements. Le genou est protégé dans une attelle amovible mais l’appui et la marche sont rapidement autorisés avec l’aide de béquilles. La rotule sera mobilisée et le renforcement des muscles de la cuisse débutera progressivement. La rééducation se poursuivra après votre sortie selon un programme précis établi par votre chirurgien. La rééducation devra être poursuivie régulièrement et pendant quelques semaines.

La reprise des activités : La marche est progressivement reprise au 2ème jour. Pendant les 4 premières semaines, la marche s’effectuera avec appui à l’aide d’une béquille. L’attelle de genou doit être conservée 3 semaines mais seulement pour la marche, elle est retirée pour les exercices de rééducation. La reprise d’une activité domestique sédentaire est en général rapidement possible en quelques jours. Le retour au travail dépend du type d’activité professionnelle. Un employé de bureau peut reprendre dans les 40 jours qui suivent. A partir du 3ème mois, vous pourrez reprendre quelques activités de footing, de natation ou de vélo. Les sports de pivot (football, tennis, judo, rugby, ski etc.…) seront repris à partir du 6ème mois et après une phase d’entraînement progressive.

Les résultats après l’intervention : Le ligament remplacé, même s’il a retrouvé les propriétés analogues au ligament d’origine, n’est pas indestructible. La fonction du genou est habituellement parfaite pour une vie sédentaire et de loisirs peu violents, la reprise du sport pourra se faire quasiment au même niveau qu’auparavant mais il faudra rester vigilant aux risques que représentent les sports avec mouvements de pivot du genou. La reprise d’autonomie pour une vie quotidienne et professionnelle normale est habituellement rapide (quelques semaines) et complète. Le patient en est bien content.