Ictère

Ictère est synonyme de jaunisse. Il correspond à une coloration jaune de la peau et des muqueuses due à l’accumulation dans les tissus de bilirubine. La première manifestation visible d’un ictère apparaît au niveau des conjonctives oculaires. La bilirubine est un pigment jaune ocre excrété dans la bile.

On distingue : – les ictères à bilirubine non conjuguée (ou libre), apparaissant dans certaines anémies avec hémolyse aiguë, dans les destructions exagérées de globules rouges (résorption d’hématome, transfusion…) ou encore par défaut enzymatique hépatique transitoire (ictère du nouveau-né) ou définitif (maladies héréditaires de Gilbert, de Crigler-Najjar). Dans ce cas, les urines ne sont pas colorées par le pigment. – les ictères à bilirubine conjuguée, caractérisés par la pigmentation des urines (coloration bière brune) survenant lors des hépatites, des cirrhoses, des malformations des voies biliaires ou de leur obstruction soit par un calcul biliaire soit par compression d’un organe de voisinage (cancer de la tête du pancréas…) ou encore dans des rares cas de maladies héréditaires avec déficit enzymatique ne permettant pas l’excrétion biliaire de la bilirubine conjuguée…