Baisse de l’ALAT

Les transaminases (ASAT et ALAT ou SGOT et SGPT) sont des enzymes présentes dans de nombreux tissus et notamment, selon leur type, dans le foie, les muscles squelettiques, le muscle cardiaque, le cerveau… – Ces enzymes sont libérées et leur taux augmente dans le sang lorsque le tissu qui les contient est détruit, comme au cours des hépatites ou des infarctus (lésion de nécrose d’une portion de tissu cérébral, musculaire, intestinal…), consécutive à l’interruption brutale d’arrivée de sang artériel, le plus souvent par oblitération de l’artère qui l’irrigue). – La présence de tests hépatiques perturbés chez un patient doit rendre prudente la prescription de nombreux médicaments, soit à cause de leur propre toxicité hépatique, soit parce que leur transformation (qui se fait au niveau du foie) sera perturbée par son mauvais fonctionnement. – La baisse des transaminases, sous l’effet d’un traitement, n’a pas de signification pathologique en soit.